Le grand jeu des challenges

Nous avions 13 énigmes à résoudre ou épreuves à passer, chacune présentée par un des 13 apôtres (Matthias, le 13e, ayant remplacé Judas après sa trahison). Une fois résolue, nous obtenions un code permettant d’ouvrir un coffret contenant un morceau de phrase.

Avec Jean, nous devions récupérer des pièces numérotées dans des récipients remplis d’eau colorée à l’aide d’un aimant au bout d’une canne à pêche.

Chez Jacques le Majeur, 3 balles avec un chiffre du code devaient être récupérées à l’aveugle, dans des récipients contenant des substances bizarres au toucher.

Philippe nous invitait à mesurer « le chemin pour aller vers le Père », en fait, un cheminement de corde fixé au sol, dont la longueur au cm nous donnait le code.

Avec Pierre, nous avons « bâti son église » avec des briques dont l’agencement nous permit de voir le code à travers une fenêtre.

Chez Simon, nous devions jouer une partition musicale sur un orgue et reconnaitre le morceau.

Barthélémy nous a fait souffler dans des ballons pour découvrir le code inscrit sur certains d’entre eux.

Un peu de gymnastique avec Thadée où il fallait écrire son nom en formant des lettres avec son corps.

Jacques le Mineur, avait codé une phrase que nous devions retrouver après avoir « craqué » le code « avocat » (A vaut K).

Chez Thomas, il fallait trouver l’erreur entre deux photos presque identiques puis scanner des flash-codes dont un seul donnait la bonne réponse.

Matthieu nous invitait à peser un petit texte relié symbolisant l’évangile de Matthieu et à retrouver son équivalent en pièces de monnaie dont la somme nous donnait le code.

Avec André nous devions reconstituer un puzzle le représentant avec sa croix où apparaissaient les 3 chiffres du code secret.

Chez Judas, il fallait s’entraider pour attraper le sac des 30 deniers accroché à un arbre.

Enfin avec Matthias, il fallait tresser des bandes avec des lettres pour retrouver la phrase –clé qui nous donnait le code.

Ayant passé toutes les épreuves, la phrase finale, reconstituée, était :

« Vous avez été édifiés sur les fondements des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire. » Éphésiens 2, 20

Un agréable moment passé ensemble en visitant les disciples de Jésus et un grand merci aux personnes qui ont mis sur pied ce jeu, complexe mais divertissant, dont les énigmes ne sont pas sans rappeler celles du « Père Fourasse » (Fort Boyard)  ou d’un « escape game ».